Le Sepher Yezirah & Philip K. Dick

“Le Sepher Yezirah, un texte cabalistique, “le Livre de la Création”, qui a presque 2000 ans, nous dit : “Dieu a aussi programmé l’opposition, l’un contre l’autre, le bien contre le mal, et le mal contre le bien, le bien procède du bien, et le mal du mal, le bien purifie le mal, et le mal purifie le bien, le bien est préservé pour les bons, le mal pour les mauvais.

Dieu est “sous-jacent” aux deux joueurs, lui qui n’est aucun des deux et les deux en même temps. L’effet du jeu est que les deux joueurs sont purifiés. Ainsi procède l’ancien monothéisme hébreu, si supérieur à notre propre point de vue. Nous sommes des créatures dans un jeu où nos affinités et aversions sont préméditées pour nous, pas par une chance aveugle, mais par de patients et prévoyants mécanismes de programmation mentale que nous discernons à peine. Si nous les distinguions clairement, nous abolirions le jeu.”

(Extrait de “Man, Android and Machine”, Philip K. Dick, traduction perso)

Source : http://www.philipkdickfans.com/mirror/websites/pkdweb/Man,%20Android%20and%20Machine.htm

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s